Angoisse ou comment
s'en sortir

 

L'angoisse est personnelle et unique

L'angoisse est un mal de notre temps que l'on ressent tous à un moment ou à un autre. Toutefois l'angoisse est personnelle et unique. L'angoisse se manifeste avec ses symptômes précis, physiques et psychiques. Les expressions de l'angoisse peuvent être aiguës, intenses, chroniques ou étalés. L'angoisse est aussi décrite par la psychanalyse et la philosophie.


Se renseigner auprès d'un psychotherapeute


Peur
Psychothrapie
Relaxation
Phobie

psychologie coaching

Hypnose ericksonienne
Psychothrapeute, PNL, Relaxation
Stress, angoisse, anxit, deuil, EMDR, Traumatisme, PNL, souffrance ...

Sitemap - Plan du site

L'angoisse, un mal de notre temps

L'angoisse et le silence

Mais quelle que soit sa forme l'angoisse perce toujours quelque chose dont on ne parle pas, dont on ne peut pas parler, qu'on veut ignorer, en rapport avec le temps inéluctablement.

L'angoisse est une souffrance

L'angoisse est avant tout une souffrance qui touche et le psychisme et le corps. Dans l'angoisse, la douleur est physique et morale.

Faut-il parler d'anxiété ou d'angoisse ?

L'anxiété est un sentiment pénible où l'on est dans l'attente. Un danger imprécis, source d'insécurité est à l'origine de l'anxiété. La peur est en principe liée à un danger réel. Mais peur et anxiété s'imbriquent. Angoisse et anxiété, de nos jours sont à peu près synonymes. Autrefois, on appelait angoisse les sensations physiques et de contriction qui se manifestaient dans l'état d'anxiété.

Comment nommer les troubles liés à l'angoisse ?

De nos jours, on parle de « troubles anxieux », de « troubles panique » quand les attaques de panique se répètent chez la même personne et sont suivies de craintes persistantes et d' « état de stress ». Avec son caractère répétitif, anachronique et invalidant, l'angoisse peut survenir brutalement ou être lancinante. L'anxiété dans sa forme aiguë est appelée « attaque de panique ».Les crises de panique laissent le souvenir d'expériences insupportables, incompréhensibles, plus pénibles que toute autre douleur précédente. Des phobies peuvent induire la crainte persistante de nouvelles crises ou de soucis quant à des conséquences -même peu probables- de crises ( peur d'une crise cardiaque, peur de devenir fou) Il y a aussi l'angoisse qui survient après un évènement traumatisant (peur intense, impuissance ou horreur).

Quelles manifestations sont liées à l'angoisse ?

  Troubles du sommeil, Irritabilité, Mauvaise Concentration, Sursaut violent (ex. à un bruit), Agitation, Sentiment d'Insécurité Se sentir piégé, Rumination, Pessimisme font partie de la multitude de manifestations liées à l'angoisse.

Y a-t-il des « facteurs d'angoisse ?

Les biologistes s'interrogent « A-t-on en soi des facteurs héréditaires ? », « a-t-on une hypersensibilité à des substances anxiogènes comme le gaz carbonique par exemple ? »

Comment se soulager de l'angoisse ?

Pour soulager et ramener l'angoisse au degré « utile » : la Psychothérapie
Quelle soit de soutien, comportementale
Qu'elle s'appuie sur la relaxation
Qu'elle s'appuie sur un état modifié de conscience(transe légère ou rêve éveillé ou hypnose thérapeutique comme l'hypnose éricksonienne)
la psychothérapie de l'angoisse nécessite une écoute attentive afin d'entendre, d'évaluer, de repérer, de comprendre. Car les manifestations, les symptômes de l'angoisse sont l'expression d'une souffrance ou d'un conflit psychique.


Pour les anxiétés aiguës et dans les phases de recrudescence de l'anxiété chronique , les médicaments peuvent être pris , n'excluant pas la psychothérapie.

La psychothérapie permettra de travailler sur les éléments qui provoquent et entretiennent angoisse et anxiété et sur la transformation de pensées et croyances négatives en significations qui permettront à chacun de dépasser l'angoisse.

Sources : « Ecouter l'angoisse » sous la direction de Michel Montheil « Anxiété, phobies et paniques » Elaine Sheehan
Tous droits réservés - Copyright peur.org